• Malgré lui, P’tit Maurice a tiré sa révérence

    Maurice LallierUn chapeau, une cigarette roulée et une bonne paire de bottes… Familière, cette silhouette va manquer au rendez-vous du pain sur la place de l’église, va manquer à tout un village et va douloureusement manquer à toute sa famille.  

    Arborant de longues années de labeur, son
    tracteur Mc Cormick annonçait sa présence sur les routes et chemins de Bellou et Pouvrai.
    Au coin d’une bouche toujours prête à sourire, son bout de clope suivait le mouvement de sa tête qui saluait gentiment chaque personne croisée sur sa route.

    Réservé, il n’avait pas la parole facile. Mais en confiance il pouvait se montrer intarissable en évoquant sa passion pour la nature. Amoureux de la faune et de la flore, son parler simple et sincère appuyé par un regard profond et bienveillant, pouvait guider son interlocuteur sur les pas d’un chevreuil, où à la découverte d’une orchidée sauvage sur le terroir qui l'a vu naître.

    Relié en permanence à la terre par ses bottes ou une paire de brodequins qui faisaient corps avec ses activités agricoles et de bucheronnage, P’tit Maurice n’hésitait jamais à rendre service.

    Touché au cœur par l’une de ses vaches, Maurice Lallier né le 6 novembre 1965 à Pouvrai, n’atteindra pas ses 52 ans.

    Comment ne pas avoir une pensée pour sa maman Suzanne, une frêle dame dont le regard bleu limpide et doux, rappelle la candeur de l’enfance.

    Ses amis et toutes et celles et ceux qui ont eu l’occasion de croiser le chemin de Maurice Lallier, sont invités à lui rendre un dernier hommage
    vendredi 6 octobre à 15h en l’église de Bellou-le-Trichard.

    Malgré lui, P’tit Maurice a tiré sa révérence

    La place de l'église à l'heure du pain - Illustration P Colcomb


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Michedeco
    Lundi 2 Octobre à 21:41

    Une grande tristesse d'apprendre cette nouvelle! Toute ma sympathie et mon soutien  a sa famille pour traverser ce dur moment. Il va nous manquer.

    2
    Marilyn
    Mardi 3 Octobre à 08:30

    C'était un homme discret, mais son rire transmettait la joie autour de lui, on a du mal à réaliser que nous ne le verrons plus au pain avec son tracteur. Besoin d'un pieu, de bois, de dessalage on pouvait compter toujours sur lui. C'était un homme bon et d'une très grande gentillesse. Toutes nos pensées vont a sa famille, il nous manquera notre p'tit Maurice.

    3
    Alexandre
    Mardi 3 Octobre à 09:24

    C'est une figure du village qui s'en est allée... Nos condoléances à sa famille.

    4
    alain et martine
    Jeudi 5 Octobre à 20:52

    Nous venons nous associer à la tristesse des gens de Bellou et présentons nos condoléances à sa famille. Alain et Martine Marchand

    5
    Louveau Éric
    Dimanche 8 Octobre à 11:22
    Sincères condoléances à toute la famille de mon cousin Maurice qu'elle tristesse . Cordialement
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :