• La cloche du village a perdu son sonneur

    Patrice LenoirChaque premier dimanche du mois et pendant une bonne quinzaine d'année, Patrice Lenoir ne manquait jamais son rendez-vous au pied de la cloche de l'église du village pour y sonner midi tapant.

    Fils d'une famille sarthoise, c'est en 1989 que Patrice et Claudette se sont installés à Bellou où des liens forts se sont tissés entre une fratrie de quatre frères "qu'il considérait comme ses enfants", un fils issu de leur union et des parents aimants. "Il aimait le foot et particulièrement le vélo qu'il pratiquait souvent avec les enfants" confie Claudette.
    Patrice LENOIR"Il ne faisait jamais de différence entre eux. Généreux, il les gâtait et les bichonnait tous comme ses dix petits enfants et ses deux arrières petites filles adorables qu’il aimait beaucoup".

    Bénévole, Patrice l'a été au comité des fêtes, où en tant que vice président il a notamment participé avec Claudette, au comice qui s'est déroulé en 2004 à Bellou.
    Toujours actif et prêt à s'investir dans la vie locale, à l'heure de la retraite il s'est  joint à l'équipe de l'Amicale des Aînés pour donner un coup de main aux préparatifs et services des repas festifs.

    Né le 19 février 1955, Patrice Lenoir s'est éteint, mais il est fort possible que beaucoup garderont le souvenir d'une cloche qui sonnait chaque premier dimanche du mois...

    En dernier hommage à Patrice Lenoir,
    une cérémonie a lieu ce

    vendredi 31 mai à 15h30
    Jardin du Souvenir du cimetière de Bellou le Trichard
    où seront dispersées ses cendres

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :