• Pour la journée du samedi 13 août, la préfecture de l'Orne déclenche une procédure d’alerte relative à la persistance de la pollution de l’air par ozone.
    Les pics de pollution peuvent entraîner l’apparition ou l’aggravation de divers symptômes (allergies, asthme, irritation des voies respiratoires, effets cardio-pulmonaires…) notamment chez les personnes les plus vulnérables et les personnes sensibles aux pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque ...).

    Face à cet épisode de pollution atmosphérique en cours et afin d’en limiter les impacts, le préfet de l’Orne appelle chacun à la plus grande prudence et au respect strict des mesures prises.

    Persistance à la pollution de l’air = Procédure d'alerteCliquez la carte pour visualiser l'originale que vous pourrez agrandir.

     

     

     

     

     

     

     

    Voir les recommandations et les mesures réglementaires dans le document ci-dessous ou sur le site de la préfecture.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Alerte sécheresse - Restrictions des usages de l’eauLe bassin de «l'Huisne», dont Bellou le Trichard fait partie a été classé en situation d’ALERTE sécheresse par la préfecture de l'Orne.

    Des mesures de limitation ou de restriction temporaire des usages de l’eau, entrent aujourd’hui (mardi 26 juillet) en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

    Elles concernent entre autres, l’arrosage des pelouses, jardins, le lavage des véhicules...

    Par exemple, pour un particulier résidant en secteur d’alerte sécheresse, l’arrosage de son potager ou de culture à domicile avec de l’eau provenant du réseau public d’eau potable est interdit entre 10h et 18h.

    Pour des pelouses, jardins et plantations d'agrément avec de l'eau provenant du réseau public d’eau potable, l'arrosage est interdit entre 8h et 20h. 
    De plus, il est interdit  d'arroser ces espaces avec de l'eau provenant d'une source, d'un puits ou d'un forage.

    Voir l’Arrêté Préfectoral

    Extrait de l'Arrêté Préfectoral :

    Alerte sécheresse - Restrictions des usages de l’eau

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 18 juillet, la pollution à l'ozone s'ajoute à la caniculeUn épisode de pollution à l’ozone est prévu ce lundi 18 juillet dans l'Orne, comme l’annonce Atmo Normandie, une association de surveillance de la qualité de l'air agréée par le ministère en charge de l'environnement.

    L'ensoleillement et les températures élevées favorisent l'apparition d'ozone. Ce polluant est lié aux émissions d'oxydes d'azote et d'hydrocarbures.

     

    18 juillet, la pollution à l'ozone s'ajoute à la caniculeLa Préfecture de l'Orne annonce que Météo-France a placé le département en vigilance ORANGE canicule pour la journée du lundi 18 juillet 2022.
    Les températures devraient atteindre les 40°C, sans baisse significative au cours de la nuit.
    Cet épisode de pic de chaleur entraîne des mesures et des recommandations pour la journée du lundi 18 juillet, période qui pourrait être étendue.

    Impact pour la santé

    Le préfet appelle à la plus grande vigilance de chacun. Bien que le danger soit plus grand chez les personnes vulnérables (personnes âgées et handicapées, enfants en bas âge, femmes enceintes, personnes en situation de grande précarité, personnes qui prennent régulièrement des médicaments), l’ensemble de la population est concernée par les risques sanitaires.
    Chez les sportifs et les personnes qui travaillent en extérieur, le risque de déshydratation et de coup de chaleur est important.

    Voir sur le site de la préfecture, les recommandations
    à adopter en période de fortes chaleurs.

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Comme nous en été, la petite faune sauvage a besoin de s’abreuver plus souvent. Malheureusement lorsque la chaleur est trop écrasante, les points d’eau (flaques, petites mares, fossés…) qui permettent notamment aux oiseaux de se désaltérer et de se baigner pour se rafraîchir, sont asséchés par le soleil.

    Il suffit de mettre de l’eau fraîche à leur disposition en installant à l’ombre un récipient peu profond (3-4 cm) rempli d’eau. Veillez à ce qu’il soit disposé dans un endroit dégagé où les oiseaux peuvent voir venir les éventuels prédateur.

    Il ne faut pas qu'il soit trop profond pour éviter le risque de noyade, donc pas de bassine !       Le canard nage, .... mais pas la mésange.... !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Connaître l’indice de la qualité de l’air permet d’adapter son quotidien, par exemple ses activités sportives ou son mode de déplacement. Pour protéger sa santé et celle des autres.

    L’indice ATMO est un indicateur journalier qualificatif de la qualité de l’air. Il se décline en six qualificatifs définis selon différentes classes pour cinq polluants : « bon », « moyen », « dégradé », « mauvais », « très mauvais », « extrêmement mauvais ».

    Il intègre les polluants réglementés que l’on rencontre au quotidien : les particules en suspension (PM 10 et PM 2.5 ), le dioxyde d’azote (NO 2 ), l’ozone (O 3 ) et le
    dioxyde de soufre (SO 2 ).

    Qualité de l'air aujourd'hui et demain 12 juillet

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique